Portrait
Portraits

Le Vieux Four Montpellier Restaurant de cuisine fait maison est dirigé par Cyril Corsan

Le Vieux Four Montpellier Restaurant de cuisine fait maison est dirigé par Cyril Corsan.(® SAAM-fabrice Chort)

Le Vieux Four Montpellier Restaurant de cuisine fait maison  est dirigé par Cyril Corsan.

Le Vieux Four Montpellier Restaurant de cuisine fait maison est dirigé par Cyril Corsan. Découvrez ici le portrait en vidéo du gérant du restaurant Le Veux Four à Montpellier.

Le Vieux Four Montpellier est dirigé par Cyril Corsan

Le Vieux Four est l’une des références culinaires depuis plus de 40 ans dans le centre-ville de Montpellier. L’univers atypique et sa cuisine traditionnelle ont toujours la côte dans l’Ecusson . L’établissement est dirigé par Cyril Corsan . Depuis avril 2013, Cyril Corsan est à la tête de l’un des plus anciens restaurants de Montpellier. Depuis 1976, Le Vieux Four a toujours su garder sa notoriété intacte.

Cyril Corsan a un long parcours dans la gastronomie. Le Parisien a travaillé avec les plus grands chefs de l’Hexagone : Alain Ducasse, Joël Robuchon, Pierre Hermé, etc.

« À un moment donné, je souhaitais revenir à mon premier amour à savoir la restauration pure. Chez Pierre Hermé, j’occupais un poste de contrôleur de gestion et responsable des achats », affirme le gérant.

Cyril Corsan se met à chercher une affaire. Après avoir visité de nombreux établissements dans différentes régions, il tombe sur Le Vieux Four à Montpellier . C’est un grand oui. L’aventure est lancée. « Ce que j’ai apprécié, ce sont ses pierres , l’emplacement en plein coeur de Montpellier  », se remémore le gérant. 

Pour retracer le fil de son histoire, Cyril Corsan obtient un BTS Hôtellerie-restauration après ses années lycée. Il débarque sur le marché du travail avec une certaine envie. C’est à Paris, dans un hôtel-restaurant du 16e arrondissement qu’il effectue ses premières armes. Au sein de l’établissement, il voit se succéder Jöel Robuchon et Alain Ducasse assisté de Jean-François Piège à la tête des cuisines. Par la suite, Cyril Corsan poursuit son apprentissage dans d’autres structures parisiennes haut de gamme telles que l’Hôtel de Vendôme (4 étoiles) sur la célèbre place du même nom. Il travaille également en saison au sein de la station de ski Courchevel, à Megève ou en Isère dans un restaurant gastronomique en tant que maître d’hôtel.

A la suite de ses enrichissantes expériences, le gérant travaille pendant neuf ans, donc, auprès du chef pâtissier Pierre Hermé. « J’ai connu toute l’évolution de la société. On est passé d’une trentaine de salariés à plus de 300 salariés neuf ans après ». Il découvre des produits haut de gamme et progresse au fil des mois sur la partie achat. Deux entrepôts frigorifiques sont sous sa responsabilité à Rungis. L’entreprise prend de l’ampleur. Elle se réorganise en se concentrant sur la partie production et commence à externaliser la logistique. C’est à ce moment-là que les chemins se séparent.

Cyril Corsan épluche les affaires à saisir. Il tombe sur Le Vieux Four, à Montpellier. « Je suis fier de ce restaurant . Quand je l’ai acheté, je ne mesurais pas la notoriété . Du fait de son ancienneté, le fait qu’il soit très connu des Montpelliérains, etc. C’est une institution !  », affirme-t-il.

Dès les premières semaines d’ouverture, la cuisine devient plus qualitative avec des produits bien sélectionnés . La cuisine et le service s’affinent et se veulent professionnels. Le Vieux Four retrouve son lustre d’antan en montant en gamme. Aujourd’hui, l’offre du restaurant répond aux attentes des clients.

Il propose une cuisine traditionnelle avec des produits fait maison . Une aventure qui n’est pas prête de s’éteindre.

Terrasse d'Été