Portrait
Portraits

La Côte Bleue Bouzigues Restaurant est dirigé par Catherine Leduc Archimbeau

La Côte Bleue Bouzigues restaurant de poissons et fruits de mer sur l'Etang de Thau est dirigé par Catherine Leduc Archimbeau (®networld-Fabrice Chort)

La Côte Bleue Bouzigues

Restaurant poissons et coquillages

Catherine Leduc Archimbeau 

Avenue Louis Tudesq 

Tel : 04 67 78 30 87

La Côte Bleue Bouzigues restaurant de poissons et fruits de mer sur l'Etang de Thau est dirigé par Catherine Leduc Archimbeau.

La Côte bleue n’est pas qu’un hôtel-restaurant. A l’origine de sa création : l’histoire de la famille Archimbeau . « En 1960, mes grands-parents ont créé le restaurant . Puis l’hôtel en 1971  », raconte Catherine Leduc-Archimbeau, directrice du restaurant La Côte bleue. Sa tante, Sylviane Sagne , elle, est la présidente du complexe. Mais il ne faut pas s’y tromper : malgré tous ces titres, l’entreprise reste 100% familiale. « Je fais partie de la troisième génération . Mon père, Jean-Claude Archimbeau, était ostréiculteur . C’est lui qui a contribué au développement du restaurant .» D’ailleurs, ce dernier y travaille toujours. 

Catherine n’était pourtant pas forcément destinée à suivre les traces de sa famille. « Au départ je me destinais à la couture, à tout ce qui relève du domaine de l’artistique. » Finalement, elle suit à Montpellier une formation spécialement élaborée « pour les enfants qui souhaitent poursuivre l’activité de leurs parents ». « Après tout comme j’ai été élevée là-dedans, je me suis dit : pourquoi pas ? », s’exclame-t-elle. Catherine commence d’abord à travailler à l’hôtel , en tant que réceptionniste. Nous sommes en 1985. Trois ans plus tard, elle effectue un remplacement à la caisse du restaurant. Un lieu qu’elle ne quittera finalement plus. Son mari vient même y travailler. « Lui s’occupe de la carte des vins . ». « Nous aimons la diversité de ce métier . On ne fait jamais la même chose. Nous devons sans cesse faire attention à ce qu’il faut faire…ou pas. » Ce qui lui laisse peu de temps pour les loisirs. « Je suis beaucoup présente ici. » Ses deux filles sont désormais autonomes. « L’ainée travaille dans l’hôtellerie de luxe après avoir étudiée à l’école des gouvernantes de Besançon. La seconde, quant à elle, après sa licence, poursuit ses études en Master et souhaite devenir professeure des écoles, comme ma sœur. » La famille, toujours une priorité. 

Terrasse d'Été